Focus

Les aides financières pour alternant

Durée 2 minutes

L’alternance est un bon tremplin vers l’emploi et l’autonomie. Outre le salaire perçu pour votre travail et le fait que vos études soient prises en charge, il existe de nombreux autres avantages, notamment financiers. Découvrez ci-dessous les différentes aides financières proposées aux alternants.

bourse de l'apprentissage

Les principales aides financières pour les alternants

Aides au logement durant l’alternance :      

L’OPCO Atlas peut, sous certaines conditions, verser une indemnité à votre CFA pour votre hébergement et vos repas. Renseignez-vous auprès de votre établissement.           
En tant qu’étudiant en alternance, vous pouvez également faire une demande d’Aide Personnalisée au Logement (APL) ou d’Aide de Logement Social (ALS). Pour cela, rendez-vous sur le site du Service Public ou auprès de votre Caf.
Enfin, Action Logement propose, sous conditions, l’aide Mobili-jeunes aux moins de 30 ans. Celle-ci peut atteindre 100 € et est cumulable avec les APL, ALS, mais aussi la garantie Visale (caution gratuite couvrant les impayés) ou l’avance Loca-Pass (prêt à 0 % pour financer le dépôt de garantie demandé par le bailleur).

Aides pour les transports :

Les régions proposent leurs propres cartes de réduction SNCF aux alternants. La souscription est généralement entre 10 à 30 € mais parfois gratuite, et les réductions vont de -50 % à -100 % ! Elles sont valables dans votre région, ou celles limitrophes, ou dans toute la France sur les trains et parfois les voyages en autocar.

Aides pour le permis de conduire B :

Vous êtes alternant et avez au moins 18 ans ? Depuis le 1er janvier 2019, vous pouvez demander à votre CFA une aide forfaitaire de 500 € pour passer votre permis de conduire B.

Aides pour fournitures et équipements :

En contrat d’alternance, vous pouvez bénéficier d’une aide de 500 € pour financer votre premier équipement pédagogique. Renseignez-vous auprès de votre CFA.     

Mobilité internationale durant l’alternance :

La loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel donne de nouvelles possibilités de financement pour développer la mobilité des alternants. L’OPCO Atlas peut alors prendre en charge jusqu’à 2 500 € certains frais (déplacement, logement, cotisations sociales...). D’autres aides existent aussi (Erasmus +, programmes de l’OFAJ, aides de Pro Tandem, des régions, de l’OFQJ...). Renseignez-vous sur les sites dédiés.

Droit au chômage après l’alternance :

À l’issue de votre contrat en alternance ou si vous perdez involontairement celui-ci, vous avez accès à l’allocation chômage. Les modalités d’indemnisation sont semblables à celles des autres salariés.

Prime d’activité :

Pour en bénéficier, vous devez être alternant ou stagiaire, avoir au moins 18 ans et être rémunéré au moins 78 % du Smic. Le montant de cette prime mensuelle, versée par la Caf, varie en fonction de vos revenus.

Aides pour les alternants en situation de handicap :

Vous bénéficiez de mesures d’adaptations et d’aménagements spécifiques. Contactez l’AGEFIPH (si entreprise du secteur privé) ou la FIPHFP (secteur public).

Réductions diverses dédiées aux alternants :

Votre carte nationale d’alternant vous donne accès à différentes réductions (ciné, musées, spectacles...).
 

Pour en savoir plus

Continuez votre découverte de l'alternance !

Tout savoir sur l'alternance

Les métiers de l’assurance sont ouverts à l’alternance et offrent de belles perspectives d’emploi.

Pourquoi choisir l'alternance ?

Les métiers de l’assurance sont ouverts à l’alternance. Voici 5 bonnes raisons de choisir cette voie !